Tva et caisse

déficiences est une chose commettre humaine. Ils pensent que les législateurs ont donné aux contribuables la possibilité de corriger les documents de vente délivrés de manière incorrecte, ainsi que les déclarations, sans avoir à supporter des conséquences graves. Cette possibilité tient à la fois au succès de l’enregistrement des ventes sur le montant fiscal. Quand cela ressemble-t-il à une correction à la caisse?

Lorsqu'il s'agit de personnes physiques qui n'exercent pas d'activités financières et d'agriculteurs au montant forfaitaire, il est nécessaire d'enregistrer chaque contrat sur le montant de la taxe et de lui donner un reçu. Les revenus sont fermés dans le KPiR sur la base de rapports périodiques. Les erreurs survenant lors de l’émission de reçus fiscaux se réfèrent généralement à: le montant de la taxe sur les produits, les services, la date ou le montant des ventes, le nombre de produits ou de services. Il arrive également que les rouleaux de la caisse enregistreuse sur lesquels les reçus sont placés soient coupés dans la caisse enregistreuse et impriment la preuve des achats mal faits. Dans la réussite de l'enregistrement des ventes à la caisse, il est très pénible et inutile que la transaction enregistrée sur la caisse enregistreuse ne soit ni rendue ni améliorée à l'aide des fonctions visibles sur l'appareil actuel. Jusqu'à la fin du mois de mars 2013, il n'était pas naturel que vous fassiez le succès d'une erreur sur un reçu fiscal. Certains mécanismes ont été mis au point dans la mise en œuvre, ce qui a permis d’utiliser les bureaux, mais les traitements n’étaient pas non plus officiels. À compter du 1er avril 2013, la loi sur les caisses enregistreuses contient des dispositions reflétant cette idée. À partir d'avril 2013, les contribuables enregistrant des ventes avec des caisses enregistreuses doivent conserver deux enregistrements: des enregistrements de déclarations et de réclamations, ainsi que des preuves d'erreurs évidentes. Les réglementations ne spécifient pas à quoi elles devraient ressembler, à quoi elles décrivent et aux données qu’elles veulent y découvrir. Les deux sont adaptés pour ajuster les ventes fermées dans l'esprit de la caisse enregistreuse, et un autre d'entre eux sera mis en œuvre dans le succès de la susdite erreurs. En ce qui concerne l'annulation du récépissé, il est conseillé de respecter le texte pertinent du registre des erreurs, notamment: valeur brute et taxe sur les ventes mal enregistrées, une brève description de la motivation et de la qualité de l'erreur accompagnant le récépissé d'origine.